L’arrivée de la robe de mariée sur le podium constitue le point d’orgue du défilé de mode. Aujourd’hui, il n’est pas un défilé sans une robe de mariée. Depuis quand cette tradition est-elle instaurée en haute couture ? Pourquoi la mariée est-elle en blanc, et l’a-t-elle toujours été ? Quelles sont ses autres couleurs et sa panoplie ?

En 1965, Yves Saint Laurent bouscule les traditions liées à cette tenue très codifiée en réalisant une mariée tout en tricot, évoquant une poupée russe. Cette mariée deviendra une icône anticonformiste - cette année-là, le couturier insuffle un vent d’émancipation à ses modèles qui perdurera au fil de ses collections.

À travers sa mariée de 1965, Yves Saint Laurent a fait d’une tradition convenue un terrain d’expérimentation où l’imagination a libre cours. Son œuvre estpar la suite ponctuée de nombreuses robes de mariées aussi somptueuses qu’originales. Il joue sur les techniques, les formes, les couleurs et les symboles pour faire de la présentation de cette tenue un véritable spectacle.

Podden och tillhörande omslagsbild på den här sidan tillhör Musée Yves Saint Laurent Paris. Innehållet i podden är skapat av Musée Yves Saint Laurent Paris och inte av, eller tillsammans med, Poddtoppen.