Dans cet épisode, on s’intéresse au consentement des femmes aux actes sexuels, considéré généralement comme le gage de l'égalité entre femmes et hommes. Ce terme s’est répandu France avec #MeToo, le mouvement de libération de la parole des femmes lancé après l’affaire Weinstein, en octobre 2017. Une rupture après des siècles de silence, des siècles durant lesquels la sexualité des femmes, leur virginité, leur soumission au désir de l’époux, a représenté leur unité de mesure dans la société. On va parler du consentement féminin aux actes sexuels dans l’histoire avec Maëlle Bernard, autrice d' «Histoire du consentement féminin, du silence des siècles à l’âge de la rupture», aux éditions Arkhê (18,50 euros). Un ouvrage qui fait écho au récent  «La conversation des sexes - Philosophie du consentement», de la philosophe Manon Garcia (Climats). Quelles définitions du consentement ? Depuis la libération de la parole des femmes sur les violences sexuelles et sexistes, peut-on dire que « tout va bien » ? Pourquoi le XVIIIe siècle représente-t-il une rupture ? Ce sont quelques-unes des questions de cet échange.


Anne-Laetitia Béraud

Crédit sons: Bisquit Soul de Nordgroove Fugue Icons8.com, extraits de films https://zonesons.com/ L'homme qui aimait les femmes (1977) Les Barbouzes (1964) 

Illustration: Canva / 20 Minutes

S'abonner gratuitement à Minute Papillon! https://aca.st/fbae0f


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Podden och tillhörande omslagsbild på den här sidan tillhör Anne-Laëtitia Béraud. Innehållet i podden är skapat av Anne-Laëtitia Béraud och inte av, eller tillsammans med, Poddtoppen.