En français, la prononciation et l’orthographe sont intimement liées. Toutes deux ont la réputation d’être très difficiles! Pourtant, les choses ne sont pas si compliquées, comme on va le voir ensemble maintenant.



SOMMAIRE


* Des sons difficiles à prononcer

* Les liens entre sons et graphies

* Les lettres muettes

* Digrammes et trigrammes

* La vitesse des phrases

* Les autres difficultés de la prononciation du français


 

1. Des sons difficiles à prononcer

En français, il existe des sons difficiles à prononcer: le [y] comme dans vu, le [R] comme dans rare…

Un son est d’autant plus difficile à prononcer qu’il n’existe pas dans ta langue maternelle. Les Portugais et les Polonais n’ont pas de problème pour prononcer les nasales françaises car ils ont des voyelles nasales dans leur propre langue. Mais pour un anglophone ou un hispanophone, ce sera plus compliqué.

⚠️ Cependant, le plus important, c’est de savoir quels sons il faut prononcer correctement. Si tu prononces mal la lettre R par exemple, si tu n’arrives pas à la prononcer “à la française”, ce n’est pas bien grave car on te comprendra quand même: en effet, il n’y a pas d’autre son en français qui ressemble au [R]. Il n’y a donc pas de risque de confusion.

Par contre, si tu ne fais pas la différence entre le son [ə] (comme dans cheval) et le son [e] (comme dans école), ce sera beaucoup plus problématique. Car il y a une grosse différence entre:


* le garçon

* les garçons


Si tu prononces le et les de la même façon, on ne saura pas si tu parles d’un garçon ou de plusieurs garçons, au singulier ou au pluriel. Cela peut provoquer de gros malentendus.  

Il faut donc se concentrer sur les choses importantes: commencer par l’essentiel, ce qui fait vraiment la différence, avant de parfaire ses connaissances petit à petit. C’est dans cet esprit, avec une approche pratique et pragmatique, que j’ai conçu mon nouveau cours Prononciation Facile, grâce auquel tu pourras améliorer rapidement et facilement ta prononciation.  


 

2. Les liens entre sons et graphies

Un son, plusieurs graphies

En français, un même son peut s’écrire de différentes façons.

Dans les mots suivants, on retrouve le son [ɛ] écrit d’une manière différente à chaque fois:


* scène

* reine

* laine

* bouquet

* persil


Évidemment, je comprends que cela puisse te stresser! Mais en réalité, ce n’est pas vraiment un problème de prononciation, mais un problème d’orthographe.

Quand tu te demandes si tu dois écrire photo ou foto, alors que tu sais très bien que le premier son est un [f], c’est un problème d’orthographe, n’est-ce pas? Eh bien c’est la même chose ci-dessus avec le son [ɛ].  

L’orthographe doit s’apprendre progressivement, sans forcer, à l’aide de petites règles et astuces. En voici une pour aujourd’hui: on ne met jamais d’accent devant une double consonne. Par exemple:


* bêlle

* bèlle

* belle


 

Une graphie, un seul son

En français, une graphie se prononce généralement d’une seule et même façon.

Voyons quelques exemples.


* un É se prononcera toujours [e], comme dans été.

* le digramme OU se prononcera toujours [u],

Podden och tillhörande omslagsbild på den här sidan tillhör Pierre - Français avec Pierre. Innehållet i podden är skapat av Pierre - Français avec Pierre och inte av, eller tillsammans med, Poddtoppen.