La dispute
La dispute
Avsnitt

Musique : "Tristan und Isolde", "The Rake's Progress", "Titan"

durée : 00:55:38 - Musique : "Tristan und Isolde", "The Rake's Progress", "Titan" - par : Arnaud LAPORTE, Lucile Commeaux - Au sommaire de cette Dispute musique classique : "Tristan und Isolde", de Wagner à la Monnaie de Bruxelles , "The Rake's Progress" de Stravinsky disponible sur arte.tv jusqu'à juillet 2020, "Titan" de Gustav Mahler (en CD chez Harmonia Mundi). Enfin, un coup de coeur de Charles Arden. "Tristan und Isolde" jusqu'au 19 mai à la Monnaie de Bruxelles Compositeur : Richard Wagner   Direction musicale : Alain Altinoglu   Mise en scène :  Ralf Pieger Présentation officielle : Tristan ramène en Cornouailles la fille du roi d'Irlande, Isolde, afin de la donner en mariage au roi Marke, dont il est le plus fidèle vassal. Pendant le voyage, Isolde, à l'aide d'un poison mortel, tente d'étouffer l'amour passionné et secret qui avait commencé à naître entre elle et Tristan. Mais la confidente de la jeune femme, Brangäne, remplace ce poison par un philtre d'amour qui lie à jamais les deux jeunes gens. Leur idylle est cependant rapidement révélée à Marke par Melot, jaloux, qui inflige également une blessure mortelle à Tristan. Ce dernier veut revoir Isolde avant de mourir, et quand sa bien-aimée arrive, il arrache ses pansements et s'éteint dans ses bras. Isolde le suit, en transe, dans la mort. **L'avis des critiques : ** "The Rake's Progress" disponible sur arte.tv jusqu'à juillet 2020  Compositeur : Igor Stravinsky    Direction musicale : Eivind Gullberg Jensen Mise en scène : Simon McBurney Présentation officielle : "The Rake's Progress" est un véritable hommage à la culture classique. Lorsqu'il compose cet opéra en effet, Igor Stravinski a constamment à l'esprit la musique de Mozart, qu'il panache d'inspirations empruntées à Verdi, Rossini et Haendel. L'autre grande source d'inspiration de Stravinski provient d'une série de peinture réalisées par William Hogarth en 1734 : la descente aux Enfers en huit tableaux d'un libertin britannique. Des pièces morales typiques du siècle des Lumière et adaptées en livret par Wystan Hugh Auden et Chester Simon Kallman. Dans cette version de l'histoire, Tom Rakewell chute des bordels jusqu'à l'asile sous la houlette du troublant Nick Shadow, figure plus que diabolique. A Aix-en-Provence, ce personnage à mi-chemin entre Faust et Don Juan est incarné par Paul Appleby qui partage la scène avec Julia Bullock, Kyle Ketelsen et Evan Hughes. Tous suivent une mise en scène élaborée par Simon McBurney - qui retrouve Aix-en-Provence après avoir mis en scène La Flûte enchantée en 2014. C'est à l'Orchestre de Paris dirigé par Ewind Gullberg Jensen et le chour English Voices mené par Tim Brown qu'il revient de sublimer la partition d'Igor Stravinski. **L'avis des critiques : ** "Titan" de Gustav Mahler (en CD chez Harmonia Mundi) Présentation officielle :  Les Siècles ont travaillé sur les manuscrits de Budapest, Hambourg et Weimar, en étroite collaboration avec les Éditions Universal, la musicologue Anna Stoll Knecht et Benjamin Garzia, pour nous offrir, sur les instruments de la création de l'ouvre et de manière inédite, la seconde version (Hambourg/Weimar 1893-94) de la Symphonie n° 1 de Mahler. Présenté comme un poème symphonique en deux parties et cinq mouvements, ce Titan ne cessera d'essuyer de sévères critiques au fil de ses évolutions. Cette reconstitution passionnante à bien des égards témoigne du génie de l'un des plus grands symphonistes de l'époque moderne ! **L'avis des critiques : ** >> LE COUP DE COEUR DE CHARLES ARDEN: "Mam'zelle Nitouche" jusqu'au 15 juin au Théâtre de Marigny Musique : Louis-Auguste-Florimond Ronger (dit Hervé) Mise en scène : Pierre-André Weitz      Direction musicale : Christophe Grapperon  Présentation officielle : Mam'zelle Nitouche brasse tous les ressorts du comique à partir d'un scénario totalement loufoque: l'oganiste  Célestin, professeur de musique au couvent des Hirondelles troque chaque soir sa soutane contre un costume de scène et devient Floridor (le double d'Hervé ?) compositeur de musique légère et amant de Corinne. Il a notamment pour élève la jeune Denise - invités : Anna Sigalevitch, Charles Arden, Emmanuel Dupuy - Anna Sigalevitch : Actrice et critique Charles Arden : Musicologue, Directeur des contenus d'Ôlyrix Emmanuel Dupuy : Rédacteur en chef du magazine Diapason - réalisé par : Alexandre Fougeron

Podden och tillhörande omslagsbild på den här sidan tillhör France Culture. Innehållet i podden är skapat av France Culture och inte av, eller tillsammans med, Poddtoppen.