On estime à 7000 le nombre de langues qui existent sur terre. Mais la très grande majorité n'est en réalité pratiquée que par très peu de personnes. Si peu que beaucoup sont menacées de disparition. Lorsque les derniers locuteurs d'une langue décèdent, et que la transmission ne s'est pas faite, une langue peut alors disparaitre. 

C'est face à cette réalité que des chercheurs en linguistique se mobilisent, afin d'aider à la documentation, la transmission, et donc la préservation de ces langues en danger. Claudine Chamoreau, directrice de recherche au CNRS, membre du laboratoire Structure et Dynamique des Langues (SeDyL), et du Labex EFL, a oeuvré et oeuvre encore pour défendre certaines langues minoritaires d'Amérique centrale. 

Discutons avec elle afin de mieux comprendre son travail et les enjeux liés aux langues en danger.

🎵 Bonne écoute ! 🔊 

🖥️   Rendez-vous sur notre site internet www.labex-efl.fr pour suivre nos actualités, et écouter nos futurs podcast. 

Disclaimer : Les propos contenus dans ce podcast sont effectués dans le cadre d'une conversation et peuvent engager des points de vue personnels et subjectifs sur le monde. Au-delà du cadre scientifique, le contenu des échanges n'engage donc que celui qui les prononce. 

Podden och tillhörande omslagsbild på den här sidan tillhör Vox - La linguistique sous toutes ses formes. Innehållet i podden är skapat av Vox - La linguistique sous toutes ses formes och inte av, eller tillsammans med, Poddtoppen.