Ils et elles étaient plus de 100 000 à défiler dans Paris. C’était le 3 décembre 1983, au terme de la Marche pour l’égalité et contre le racisme, partie de Marseille. Jean-Pierre Le Glaunec, professeur d’histoire, explique pourquoi des jeunes de l’immigration n’ont pas réussi à transformer la première grande manifestation antiraciste de la France moderne en mouvement durable.

Podden och tillhörande omslagsbild på den här sidan tillhör Radio-Canada. Innehållet i podden är skapat av Radio-Canada och inte av, eller tillsammans med, Poddtoppen.